PARTICIPEZ AUX CONSULTATIONS PUBLIQUES SUR LE PROJET IMMOBILIER À L’ANSE-À-L’ORME DANS PIERREFONDS OUEST

À partir d’aujourd’hui, le 10 avril et ce jusqu’au 27 avril, tous les MontréalaisEs peuvent s’inscrire pour participer aux consultations publiques sur le projet de construction Cap-Nature qui vise le secteur de l’Anse-à-l’Orme, dans l’ouest de Pierrefonds. Pas besoin d’être unE expertE pour vous exprimer! Même les enfants peuvent participer aux consultations.

NOUS INVITONS LES RÉSIDENT-E-S DE L’ÎLE-BIZARD À PARTICIPER AUX CONSULTATIONS!

Si le projet immobilier va de l’avant, cela risque d’affecter non seulement les populations animales et végétales de l’ouest de Montréal, L’Île-Bizard et du lac des Deux-Montagnes, mais cela risque d’augmenter fortement la probabilité de la construction d’une extension à l’autoroute 440 qui passerait par L’Île-Bizard pour connecter Laval et l’ouest de Pierrefonds, car le trafic généré par ces quelque 10 000 nouveaux habitants dans Pierrefonds rend indispensable l’aménagement de voies routières supplémentaires. Le tracé de la 440 est prêt, de même que l’emprise du tracé que possède le ministère des Transports qui passe dans le parc-nature du Bois-de-L’Île-Bizard.

Téléphonez au 514-872-8510 pour vous inscrire aux auditions du 2 mai où vous pourrez vous exprimer oralement. Nous vous invitons fortement à déposer un mémoire écrit, ne serait-ce que d’une page pour dire que vous vous opposez au projet, en utilisant le formulaire qui se trouve au bas de la même page d’inscription : http://ocpm.qc.ca/fr/pierrefonds-ouest/inscriptions

PARTICIPEZ EN GRAND NOMBRE!!! INVITEZ VOS AMI.E.S, VOTRE FAMILLE, VOS VOISIN.ES!!!!

Quelques faits…

L’Anse-à-l’Orme est un espace vert et naturel, composé de friches, de milieux humides, de champs, de forêts et d’une rivière qui les traverse. Il s’agit principalement d’anciennes terres agricoles. Ce site est exceptionnel à Montréal. Le projet immobilier prévoit la construction de 5500 logements sur un territoire de 185 hectares où vivent des centaines d’espèces animales et végétales, dont certaines sont à statut précaire ou menacé. Par ailleurs, le site de développement se trouve au centre d’un réseau de forêts et de friches qui constituent la pointe ouest de l’île de Montréal (incluant le Cap Saint-Jacques, l’Arboretum Morgan, le parc-agricole du Bois-de-la-Roche et le parc-nature de l’Anse-à-l’Orme). Avec L’Île-Bizard, cette zone constitue les derniers grands espaces verts et sauvages de Montréal! Ce sont nos poumons à toutes et tous! Ce projet immobilier risque de compromettre les écosystèmes naturels qui existent à cet endroit en brisant leur connectivité de manière irrémédiable. La perte d’habitat est la cause première de la disparition des espèces animales et végétales, et de la réduction de la biodiversité, ce qui mène à d’autres conséquences, comme le réchauffement climatique, la pollution atmosphérique, etc. Arrêtons cette destruction, avant qu’elle nous détruise!

Visitez le site de Sauvons L’Anse-à-l’Orme pour en savoir plus : http://www.sauvons-lal.ca/

PROTÉGEONS LES ESPACES VERTS ET NOTRE SANTÉ AUJOURD’HUI ET POUR LES GÉNÉRATIONS À VENIR!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *